Pourquoi l’IVG est-elle aussi importante en France ?

gynecologues

Après différentes études, on constate que le nombre d’interruptions de grossesse continue d’évoluer malgré l’accès aux moyens de contraception existants. De plus, il semblerait que le phénomène soit particulièrement français car les pays voisins ne connaissent pas le même problème.

Une mauvaise utilisation de la contraception

L’Inpes a pu remarquer que la France comprenait un nombre particulièrement important de femmes sous contraceptifs de toutes sortes mais que ceux-ci étaient souvent mal utilisés. En effet, il arrive qu’une nouvelle pilule soit mise en place et que les conditions de la prise, à savoir à heure fixe, n’est pas été abordées par le gynécologue.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’un simple oubli de pilule pendant un à plusieurs jours d’affilée qui mène à cette situation malgré la remise d’un pilulier spécifique par le gynécologue ainsi que des explications précises sur le mode d’emploi de celle-ci avec la possibilité d’insérer sa plaquette de pilule dans le pilulier pour bien suivre son cycle.

La sexualité des jeunes

gynecologues

Le constat inquiétant qui est fait en France est que les jeunes adolescents ont une sexualité relativement active que les adultes ont tendance à minimiser compte tenu de l’âge des personnes concernées qui est de plus en plus précoce.

Cependant, il s’agit d’une réalité et ces jeunes ne sont pas préparés aux conséquences de leurs actes car ils ne possèdent pas encore la maturité nécessaire.
De ce fait, de nombreuses jeunes filles ont recours à l’IVG alors qu’une prévention et une meilleure information auraient permis d’éviter cette situation. Pire encore, certaines personnes concernées ont recours à plusieurs IVG avant l’âge adulte, ce qui signifie que des efforts sont à faire du côté des parents mais également de l’environnement scolaire des jeunes adolescents en général de tout urgence.

Laisser un commentaire