Définir une première contraception avec son gynécologue

gynecologues

La jeune fille qui a connu ses premiers rapports sexuels aura alors besoin d’un traitement contraceptif pour ne pas tomber enceinte mais elle ne saura pas vers quelle méthode se tourner. Le spécialiste a donc pour mission de choisir la meilleure formule possible.

La pilule oestroprogestative

Elle est choisie dans la majorité des cas notamment car elle est simple d’utilisation et son fonctionnement peut donc rapidement être maîtrisé par la personne concernée. De plus son efficacité a été prouvée en matière de contraception.

Mais le gynécologue y voit également un avantage pour la patiente car ce traitement permet également de lutter contre les dysménorrhées et de rendre le cycle plus régulier. Parfois, il a même des résultats sur l’acné, ce qui est avantage non négligeable.

Les autres méthodes

gynecologues

Si la personne concernée ne supporte pas les premières pilules, le gynécologue peut se tourner vers des pilules entièrement progestatives mais celles-ci ont l’inconvénient de toujours devoir être prises à heure fixe et provoquent des saignements au milieu du cycle ce qui peut être très désagréable. Dans des cas très rares, le stérilet peut être envisagé mais les pilules sont toujours la première option choisie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.